16 mai 2014

Nancy Huston. "Histoire d'Omaya". 1985. Extraits.


"Mais la vérité dépassait de si loin tous ces faits que je n'ai pu la dire qu'en les taisant."

"... Est-ce que je n'ai plus le droit de m'intéresser à ce que tu fais?
- Tu ne t'y intéresses pas, en effet. Tu veux seulement savoir pour savoir, pour que rien de moi ne t'échappe."

"... ce mélange rance de pitié, de dégoût et de mépris que portent les êtres intègres aux êtres désintégrés."

"... il faut prendre bien soin du corps car c'est le havre de l'esprit."

"Perdre les pédales, c'est quand on est sur une bicyclette et qu'on arrive à une descente, la pente est raide et les roues tournent de plus en plus vite, les pieds se détachent des pédales et on ne contrôle plus le véhicule, on ne peut plus se retenir, on ne peut plus se tenir pour responsable, ce n'est pas votre faute si vous écrasez d'autres êtres sur votre route, c'est plus fort que vous, une fois que c'est commencé il faut que ça aille jusqu'au bout."