11 mai 2015

Victor Hugo. "Le dernier jour d'un condamné". 1829. Extraits.


"Des concessions! des concessions! c'est comme cela qu'on perd le goût."

"C'est le beau vers de Boileau: Et la chute des arts suit la décadence des mœurs."

"Ne sont-ce pas les mêmes convulsions, que le sang s'épuise goutte à goutte, ou que l'intelligence s'éteigne pensée à pensée?