samedi 6 février 2016

Daphné Du Maurier. "Rebecca". 1938. Extraits.


"On dit que les humains sortent meilleurs et plus forts de la souffrance et que, pour progresser en ce monde ou en tout autre, il faut subir l'épreuve du feu. Nous avons tous deux connu la peur, la solitude et une grande détresse. Je crois que l'heure de l'épreuve sonne dans toutes les existences. Nous avons tous notre démon particulier qui nous chevauche et nous tourmente et il faut bien finir par le combattre. Nous avons vaincu le nôtre; du moins, nous le croyons.Le démon ne nous tourmente plus. Certes, nous ne sommes pas sortis de la crise sans dommage; et je puis dire que nous avons payé notre libération. Mais j'en ai assez du mélodrame pour cette vie. Le bonheur n'est pas un objet à posséder, c'est une qualité de pensée, un état d'âme. Certes, nous avons nos moments de dépression, mais il y en a d'autres où les heures que l'horloge ne mesure pas s'écoulent vers l'infini et où, en le voyant sourire, je sais que nous sommes d'accord."