18 mars 2016

Fiodor Dostoiëvski. "L'Idiot". 1868-1869. Extraits.


"On peut tout dire à un enfant, absolument tout; j'ai toujours été frappé de voir à quel point les grandes personnes connaissent mal les enfants, même les parents leurs propres enfants. Il ne faut rien cacher aux enfants sous prétexte qu'ils sont petits et qu'il est trop tôt pour eux de savoir. Quelle triste et malheureuse idée! Et avec quelle facilité les enfants se rendent compte que leurs parents les trouvent trop petits et incapables de comprendre, alors qu'ils comprennent tout."

"Dans la voix de Gania perçait déjà ce degré d'exaspération où l'homme est presque content de sa propre colère et s'y livre sans la moindre retenue, avec une volupté croissante, où que cela puisse le mener."

"Il y a par ici bien peu de gens honnêtes, si bien qu'il n'y a personne pour qui avoir de l'estime. On est forcé de les regarder de haut et pourtant ils exigent tous le respect."

"Mais peut-être êtes-vous aussi malheureuse au point de vous croire réellement coupable."

"La compassion est la loi fondamentale et peut-être l'unique loi de l'existence de tout le genre humain."

"Cela arrive parfois: des souvenirs inattendus et intolérables, surtout ceux auxquels s'attache une sensation de honte, clouent d'ordinaire sur place en un instant."

"Quant au prince, il éprouvait ce qu'éprouvent souvent en pareil cas les gens par trop timides; il se sentit à tel point gêné de la conduite d'autrui, il eut à ce point honte pour ses visiteurs, que tout d'abord il n'osa même pas les regarder."

"... un homme honorable et honnête, c'est-à-dire un homme à jugement sain, se doit de demeurer honorable et honnête, même dans les cas non prévus par le code."

"Le manque d'originalité a, de toute éternité et partout, dans le monde entier, été considéré comme la première vertu et la meilleure référence pour un homme capable, compétent et pratique, et au moins quatre-vingt-dix-neuf personnes sur cent (au bas mot) ont toujours pensé ainsi, et peut-être un centième a toujours eu et a encore une opinion différente.
Les inventeurs et les génies ont presque toujours été considérés au début de leur carrière (et très souvent aussi à la fin) comme des imbéciles, - cette observation est un lieu commun et qui n'est de trop connu de tous."

"... mais ne nous suffit-il pas d'avoir la moindre verrue sur le nez ou sur le front pour qu'il nous semble aussitôt que personne n'a d'autre souci au monde que de contempler notre verrue, d'en rire et de nous en blâmer, eussions-nous même découvert l'Amérique."

"Pourtant j'ajouterai encore que dans toute pensée géniale ou nouvelle, ou même simplement dans toute pensée sérieuse qui prend naissance dans un cerveau, il reste toujours quelque chose d'incommunicable aux autres hommes, quand bien même on remplirait des volumes et commenterait sa pensée durant trente-cinq ans. Il restera toujours quelque chose qui se refusera à sortir de votre crâne et vous restera à jamais. Et vous mourrez ainsi sans avoir pu transmettre à personne l'essentiel même peut-être de votre pensée."

"Une bonne action isolée subsiste toujours, car elle est un besoin de l'individu, un besoin vivant d'influence directe d'une personnalité sur une autre."

"Il y a dans les cas extrêmes ce dernier degré de franchise cynique où un homme nerveux, exaspéré  et hors de lui ne redoute plus rien et est prêt à n'importe quel scandale, s'en réjouit même: il se jette sur les gens, ayant en même temps en vue le but peu clair mais ferme de se précipiter l'instant d'après du haut d'un clocher, et de résoudre ainsi d'un coup toutes les incertitudes, si tant est qu'il s'en trouve. Un des signes de cet état est généralement l'approche de l'épuisement des forces physiques."

"Vous manquez de tendresse, vous ne voyez que la vérité, c'est donc injuste."

"Dans un amour abstrait de l'humanité il n'y a presque toujours que l'amour de soi-même."