24 décembre 2017

Honoré de Balzac. "Maître Cornélius". Nouvelle. 1831. Extraits.


"Ses lèvres sardoniques, son menton pointu, capricieusement relevé, présentaient les signes caractéristiques d'un malicieux esprit, d'une sagacité froidement cruelle qui devait lui permettre de tout deviner, parce qu'il savait tout supposer."